Accueil LES VERTS Malgré sa signature au Qatar SC : Belaïli à la merci du...

Malgré sa signature au Qatar SC : Belaïli à la merci du Ahly Djeddah

0
PARTAGER

On évoquait hier la situation administrative compliquée de l’international algérien Youcef Belaïli avec son club saoudien Al Ahly. Il se trouve qu’avant même que son affaire soit traitée au niveau de la FIFA, le natif d’Oran a signé hier un contrat de trois ans avec le Qatar SC, et ce, par voie électronique.

Cependant, et si l’on se réfère à la presse saoudienne, l’engagement de Belaïli avec le club qatari ne signifie nullement que son feuilleton a connu son épilogue. Du côté de Djeddah, son ex-club crie déjà victoire dans le litige qui oppose les deux parties.




Mieux, le président d’Al Ahly réclame 5 millions de dollars en contre-partie de la résiliation du contrat du milieu offensif algérien. Resté inactif depuis mars, Belaïli a logiquement perdu sa place en sélection. Mais la dernière sortie médiatique de Belmadi, ainsi que celle du président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, l’a poussé à bouger et accepter de signer au Qatar SC, même si ce club est loin d’être à la hauteur de son talent.

En tout cas, même si le joueur a signé, sa qualification n’a pas été de tout repos. Hier, jusqu’au moment où nous mettions sous presse, le club qatari attendait toujours le certificat du transfert du joueur.




Les Saoudiens, qui ont juré de mener la vie dure à l’ailier de l’EN jusqu’au bout, ont tardé à donner suite à la demande de leurs ‘’chers’’ voisins qataris, et ce, même si l’affaire entre le Ahly et Belaïli est au niveau de la FIFA.

Notons que le montant que percevra le joueur en 3 ans de contrat (si le contrat est validé) est de 2,5 millions de dollars, soit un salaire moins qu’en Arabie saoudite qu’il compensera avec des bonus.




Par ailleurs, et selon les médias égyptiens, les derniers moments du mercato ont été tendus pour Belaïli. D’après eux, le joueur est revenu dans les plans du Ahly du Caire, mais cette fois, c’est son agent qui l’aurait suggéré, proposant même une baisse de salaire.

Un nouveau round auquel les Cairotes ne s’attendaient pas, eux qui ont fait de leur mieux il y a quelques semaines pour le recruter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici