CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 28, 2024
NEWS

Moaz Bouakaz, entraîneur du MCO : « Les joueurs ont un blocage psychologique à Zabana »

Moaz Bouakaz, entraîneur du MCO : "Les joueurs ont un blocage psychologique à Zabana"

Les joueurs du MC Oran souffrent d’un « blocage psychologique » quand ils se produisent dans leur stade Ahmed-Zabana d’où les nombreux points qu’ils y ont laissé depuis le début du championnat de la Ligue 1, a indiqué lundi leur entraineur Moaz Bouakaz.

 » A force d’avoir vendangé beaucoup de points à domicile depuis déjà la saison passée, une sorte de blocage psychologique est né chez mes joueurs qui ne parviennent pas à se débarrasser de ce complexe, malgré le gros travail que nous sommes en train d’effectuer à l’entrainement », a déclaré le technicien tunisien.

Les « Hamraoua » n’ont obtenu que 8 points sur 21 possibles lors des sept rencontres qu’ils ont jouées dans leur jardin préféré, pendant lesquelles ils ont gagné une seule fois contre cinq nuls et une défaite.




Mais l’aspect mental n’est pas la seule raison derrière le parcours décevant des Oranais après 13 journées de championnat où ils pointent à la 14e place avec 12 points devançant d’une seule unité le premier potentiel relégable, l’ASO Chlef, a reconnu l’entraineur Bouakaz.

« Il ne faut pas se cacher la face, nous avons aussi un effectif limité puisque certains joueurs ont montré leur incapacité de suivre le rythme de la compétition », a-t-il déploré. Bouakaz, qui a rejoint le MCO lors des premières journées en succédant à Azeddine Ait Djoudi, a hérité d’un groupe ayant connu des changements sensibles dans sa composante avec le recrutement d’une quinzaine de joueurs pour prendre la place d’une autre quinzaine qui ont choisi d’aller monnayer leurs talents sous d’autres cieux.

En termes à peine voilés d’ailleurs, l’entraineur, qui est à son deuxième passage sur le banc de la formation d’El-Bahia, a critiqué l’opération de recrutement effectuée durant l’intersaison par le désormais ex-président du club, Tayeb Mahiaoui, qui vient d’être évincé de son poste par ses pairs au conseil d’administration de la société sportive par actions du MCO.




Face à cette situation, le coach tunisien, qui a débuté la saison avec la formation de Metlaoui, pensionnaire de la Ligue 1 du championnat de son pays, souhaite profiter du mercato hivernal, qui sera lancé le 26 courant, pour renforcer ses rangs pas des nouveaux joueurs « capables de remédier à nos lacunes », a-t-il dit.

Néanmoins, il risque d’être confronté à un obstacle de taille, à savoir l’interdiction de recrutement dont fait l’objet son club, que préside provisoirement Youcef Djebbari, en raison de ses dettes envers d’anciens joueurs et qui sont estimées à un peu plus de 200 millions de dinars, selon la direction mouloudèenne.

Laisser une Réponse