Footalgerien.com

N’ayant pas eu son soutien dans l’affaire de racisme : Slimani déçu par la FAF

N’ayant pas eu son soutien dans l’affaire de racisme : Slimani déçu par la FAF

L’international algérien, et meilleur buteur de l’histoire de la sélection nationale, Islam Slimani, est très remonté contre la Fédération algérienne de football.

Et pour cause, cette dernière n’a même pas daigné publier un communiqué en guise de soutien envers lui après sa dernière mésaventure qu’il a vécue dans le championnat de France en étant victime de propos racistes de la part du capitaine de Clermont, adversaire de Brest, le club où évolue l’avant-centre des Verts.

En effet, Slimani a posté un message sur son compte Instagram par lequel il laisse exprimer sa colère et sa déception envers la FAF et d’autres parties, même s’il ne les a pas citées nommément.

Mais les proches de Slimani sont unanimes à faire la même lecture : le joueur de 34 ans est très déçu par la FAF et peut-être même par le sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui sont restés muets devant la dernière mésaventure de leur buteur vedette sur le sol français.

Pourtant, la première instance footballistique national, ainsi que Belmadi avaient vite réagi en apportant leur soutien, il y a quelque temps, à un autre international, Nabil Bentaleb en l’occurrence, lorsque ce dernier avait été victime d’une même scène de racisme quand il évoluait dans le championnat allemand.

Pour rappel, la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a été saisi mercredi passé du dossier sur les insultes racistes présumées dénoncées par l’attaquant brestois Islam Slimani à l’issue du match à Clermont (3-1), mais rien n’a filtré jusque-là à propos de la suite réservée à cette affaire.

Avant cela, le Stade Brestois avait demandé une enquête sur les insultes racistes dénnoncées par son attaquant Islam Slimani contre le capitaine clermontois Johan Gastien, qui s’était défendu dimanche d’avoir tenu ces propos.

Dans un communiqué, Brest a aussi apporté « tout son soutien à son joueur Islam Slimani, qui lui a rapporté avoir été victime d’insultes racistes » lors de la victoire brestoise, à Clermont (3-1).

Chose que ni la FAF ni le sélectionneur national ni également les coéquipiers de l’ancien joueur du CRB en sélection nationale ne l’ont faite. On comprend un peu la déception du goleador algérien en lançant ‘’quelqu’un de franc n’a pas d’amis’’.

Related posts

Ligue 2 française : Tahrat, Oukidja, et Mesloub dans l’équipe type de la phase aller

Abderrahim A.

Équipe nationale : Le Maroc et le Sénégal possibles sparring-partners avant la CAN

Abderrahim A.

Équipe nationale : Djamel Belmadi approché par des clubs français ?

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"