Footalgerien.com

Réunion du BF de la FAF ce dimanche : Les opposants d’Amara vont-ils bouder ?

Le Bureau Fédéral (BF) de la Fédération algérienne de football (FAF) tiendra, sous la présidence de Amara Charaf-Eddine, sa réunion mensuelle statutaire dans la soirée de dimanche, comme annoncé précédemment par la première instance footballistique nationale sur son site électronique.

«Plusieurs points sont à l’ordre du jour de cette réunion parmi les plus importants: l’organisation de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) ainsi que la préparation de l’AG élective (AGE) », a-t-on indiqué de même source.

Cette réunion intervient dans un moment crucial que traverse le bureau fédéral une année seulement après avoir pris en mains les commandes du football national. Ledit bureau se retrouve désormais divisé. D’un côté, les pro-Amara, à savoir Oukali, Benhamza, Laghouati, Medane et Touil et, d’un autre côté, les opposants : Bahloul, Gasmi, Maouche, Mansouri, Aïssaoui et Oumamar. Soit 6 contre 6.



Cependant, le deuxième groupe, les anti-Amara seront amoindris aujourd’hui de deux membres, en l’occurrence, Aïssaoui et Bahloul, qui ont été suspendus à titre conservatoire par le patron de la FAF, Charaf-Eddine Amara.

La suspension provisoire des deux membres, au titre des mesures strictement conservatoires, concerne toutes leurs fonctions au sein du BF de la FAF et a pour suite directe et naturelle, dès sa prise d’effet, d’interdire l’exercice de toute activité liée directement ou indirectement à la fonction de membre du BF.

Ladite suspension provisoire a également pour conséquence d’interdire toute déclaration sur quelconque question concernant le fonctionnement et les décisions, passées ou à venir, de la FAF.” Il est, par ailleurs, précisé dans le rendu de la décision que la suspension “vaut jusqu’à la décision qui sera rendue par l’organe juridictionnel compétent”. Mais certains contestent cette sanction, dans la mesure ou elle a été prise par un président démissionnaire.



Amara a démissionné séance tenante devant les membres du BF (réuni en urgence en session extraordinaire) qui a acté sa décision dans un communiqué publié sur le site officiel de la FAF et annoncé sa démission publiquement devant la presse.

En outre, l’article 14 des statuts de la FAF précise que “l’assemblée générale est seule compétente pour suspendre un membre de la FAF. Tout membre coupable de violations graves et répétées de ses obligations peut être suspendu avec effet immédiat par le bureau fédéral. Si elle n’est pas levée entre-temps, la suspension est valable jusqu’à l’assemblée générale suivante.



La suspension entraîne la perte automatique des prérogatives liées au statut de membre. Il est interdit aux autres membres d’entretenir des relations sur le plan sportif avec un membre suspendu.

La commission de discipline peut infliger d’autres sanctions”. Il appartient donc exclusivement à l’AG et au bureau fédéral de la FAF de prononcer ce genre de suspension. À aucun moment les statuts de la FAF ne donnent la prérogative au président de suspendre un élu.



C’est du reste inédit dans les annales du football algérien. Du coup, les opposants à Amara, qui ont décidé de ne pas tenir la réunion du bureau fédéral prévue lundi passé, posent une seule condition pour leur présence ce soir : que Mohamed Maouche préside la réunion.

“Les décisions du Bureau fédéral ne sont valables que si la majorité de ses membres sont présents. Si ce quorum n’est pas atteint, il se réunit valablement le jour suivant quel que soit le nombre des membres présents”, stipule l’article 37 des statuts de la FAF… Reste à savoir si les membres du bureau fédéral accepteront de se réunir avec Amara Charaf-Eddine, eux qui contestent son renoncement provisoire à sa démission jusqu’au déroulement de l’assemblée générale ordinaire.

Related posts

FAF : Zetchi risque une suspension de deux ans par la CAF

Abderrahim A.

La Fifa promet de soutenir des projets de développement du football en Algérie

Abderrahim A.

Tournoi de l’UNAF (U20) : Arbitre tunisien pour Algérie-Maroc

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"