CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 28, 2024
FAF

Stade Miloud Hadefi d’Oran : Fermeture pour six semaines pour la rénovation de la pelouse

Stade Miloud Hadefi d’Oran : Fermeture pour six semaines pour la rénovation de la pelouse

Des travaux de rénovation de la pelouse du stade Miloud Hadefi d’Oran, lieu de domiciliation du MC Oran cette saison, viennent d’être lancés et devraient durer six semaines, a-t-on appris, mercredi, auprès de la direction de cette infrastructure sportive.

« L’opération consiste à faire usage de la semence hivernale pour éviter que l’herbe soit affectée par le verglas. Il s’agit d’une opération ordinaire qui s’effectue à raison de deux fois par année, puisqu’une semence estivale est également effectuée lors de la saison des grandes chaleurs », a déclaré, Abdelkader Menazli, le directeur du complexe sportif Miloud Hadefi.

La fermeture du stade de football de 40.000 places obligera le club local, le MCO, dont le prochain match en championnat de Ligue 1 contre l’USM Alger a été reporté, à délocaliser au moins deux de ses prochaines rencontres à Oran, probablement au stade Ahmed Zabana, où il avait l’habitude, jusqu’à cet exercice, d’accueillir ses adversaires. Selon le premier responsable du complexe sportif Miloud Hadefi, le stade devrait rouvrir ses portes le 25 décembre proc hain pour permettre aux ‘’Hamraoua’’ d’y rejouer.

Par ailleurs, M. Menazli a déploré le peu d’engouement des supporters du MCO, en particulier et les amateurs de la balle ronde à Oran en général, pour les rencontres des « Hamraoua » à domicile depuis le début de cette saison, ce qui constitue  »une perte sèche » pour la trésorerie du complexe.

« Le stade Miloud Hadefi offre toutes les commodités pour que le public assiste en nombre aux rencontres de football programmées, notamment du MCO, mais force est de constater que l’affluence enregistrée lors des premiers matchs de cette équipe à domicile est très faible.

A titre d’exemple, pour la précédente partie du club local en championnat face à l’USM Khenchela, on n’a vendu que 712 billets, à raison de 500 DA l’unité », a-t-il souligné. Cet état de fait n’arrange pas les finances de la direction du complexe, géré par une entreprise publique à caractère industriel et commercial (EPIC), car les revenus émanant des rencontres du MCO sont très loin de couvrir les charges de l’entretien du stade, a encore affirmé le même interlocuteur.

Passé, depuis septembre dernier, sous la bannière d’une entreprise publique (compagnie Hyproc), exactement comme le réclamaient ses supporters, le club phare de la capitale de l’Ouest a réalisé un début de championnat très modeste, en collectant seulement 6 points sur 18 possibles.

Ce n’est d’ailleurs que vendredi passé que la formation d’El-Bahia a remporté son premier match de la saison face à l’USMK pour le compte de la 6e journée, ce qui lui a permis de quitter la zone rouge et se hisser à la 14e place avec six points. Une moisson qui n’encourage pas les fans locaux d’envahir les tribunes du stade Miloud Hadefi, indique-t-on dans les milieux du club.

Laisser une Réponse