CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 28, 2024
A la Une

Succession de Belmadi : Halilhodzic en pôle position

Succession de Belmadi : Halilhodzic en pôle position

Même si le divorce entre la FAF et Djamel Belmadi n’est pas encore acté d’une manière officielle, vu que le désormais ex-sélectionneur national n’a pas encore signé la résiliation de son contrat, les spéculations vont déjà bon train au sujet de son successeur.

Les deux noms qui reviennent le plus pour diriger les Verts lors de la prochaine période, ce sont le Français, Hervé Renard, et le Bosnien Vahid Halilhodzic.

Beaucoup d’observateurs estiment que cette deuxième option pourrait être l’idéal, vu que ce technicien a déjà entrainé l’équipe nationale et connaît assez bien le football algérien ce qui lui évitera de passer par une temps d’adaptation à son nouvel environnement.

On laisse même entendre que la FAF, via son président Walid Sadi, a déjà noué des contacts avec Halilhodzic. Le coach bosniaque ne rate jamais l’occasion de parler en bien de l’Algérie, parce que ce pays lui a permis de vivre une Coupe du monde sur le banc, contrairement à la Côte d’Ivoire, le Japon et récemment le Maroc, des pays qu’il qualifia à la Coupe du monde mais avec lesquels il n’a pas fait la phase finale.

Cependant son retour en équipe d’Algérie paraît au jour d’aujourd’hui quelque peu impossible, car on n’a pas oublié son départ controversé après la Coupe du monde alors que l’Etat algérien, par le biais du Premier ministre de l’époque, lui a proposé de prolonger son contrat, Vahid Halilhodzic a refusé, car il avait signé un précontrat avec le club turc de Trabzonspor alors qu’il était encore en poste avec l’équipe d’Algérie.

Walid Sadi qui était un membre de l’équipe nationale pendant cette période est témoin du faux bond de Vahid Halilhodzic, ce qui compromet ses chances de faire son retour sur le banc de l’EN, du moins pour l’heure…
Mais les derniers échos recueillis du siège de la FAF à Dely Brahim, font penser que cette page est déjà tournée, et qu’on lui a même proposé comme assistant principal son ancien joueur, Madjid Bougherra. Ce dernier, à l’aube de sa carrière d’entraîneur, a déjà une ligne dans son palmarès avec la coupe arabe des nations FIFA 2021.

Depuis cette victoire de l’EN A’ au Qatar, une année après il a mené l’équipe nationale des locaux en finale du CHAN qui s’est déroulé chez nous en Algérie, une finale perdue face au Sénégal dans la séance des tirs au but.

Depuis, Madjid Bougherra a gagné l’estime des Algériens qui le voient bien aux côtés de Halilhodzic.
Quant à Renard, et après un passage raté à l’USMA, certains s’interrogent s’il retournera entraîner en Algérie ? Le nom de l’ancien champion d’Afrique avec la Zambie circule depuis un bon moment, afin de prendre la succession de Djamel Belmadi.

Présent à la CAN, Renard a, d’après un confrère qui l’a croisé au début de la CAN à Abidjan, assuré qu’il ne peut pas venir entraîner pour l’heure l’Algérie car il est engagé par la FFF (Fédération française de football) depuis presque une année où il a été chargé de préparer l’équipe de France féminine pour les Jeux Olympiques prévus cet été à Paris, par conséquent la piste Hervé Renard est écartée.

Laisser une Réponse