CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
A la Une

Union Saint Gilloise : Amoura force l’admiration

Union Saint Gilloise : Amoura force l’admiration

Le compte officiel de l’Europa League sur les réseaux sociaux n’a pas tari d’éloges sur l’international algérien et nouvel attaquant du club belge Saint-Gilloise, Mohamed Amine Amoura.

Le compte en question a publié une photo de l’enfant de Jijel accompagné par une phrase qui en dit long sur la belle impression que laisse déjà Amoura dans les stades européens, lui qui en est à sa deuxième saison dans le vieux continent.

Il fait dire que le premier mois du petit lutin algérien en Belgique est impressionnant. Déjà très convaincant en championnat suisse la saison dernière, avec un total de 10 buts et de 4 passes décisives à son compteur en 36 matchs, Amoura s’est imposé comme étant un pilier de la ligne offensive de son ancien club.

Cette année, l’ex-joueur de l’ES Sétif est monté d’un cran en rejoignant le vice-champion de la ligue belge pour 4 millions d’euros, et on peut clairement dire qu’il ne laisse clairement pas les dirigeants regretter leur choix.

Sur ses trois derniers matchs avec le club bruxellois, en une semaine seulement, Mohamed Amoura a fait trembler 4 fois les filets adverses, dont une fois en Europa League, sauvant la mise à son équipe contre le Toulouse FC (1-1).

Pur produit local, natif de Tahir, et ayant fait ses débuts en professionnel avec l’ES Sétif, l’attaquant de 23 ans, connu pour sa grande vitesse et sa capacité à se faufiler dans la défense adverse, a encore pas mal de belles choses à démontrer, et cette saison s’annonce, on ne peut mieux, flamboyante.

Amoura sera sans aucun doute une pièce maîtresse dans les plans de Djamel Belmadi pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations, lui, qui a été retenu parmi le groupe concerné par la précédente édition de la même épreuve, mais sans avoir la chance de faire la moindre apparition lors des trois matchs joués par les Verts.

A l’époque, Belmadi a justifié son attitude par le fait que le joueur était encore jeune et manquait d’expérience.

Laisser une Réponse