Footalgerien.com

WA Tlemcen : Les dettes envers d’anciens joueurs estimés à 21 millions DA

WA Tlemcen : Les dettes envers d'anciens joueurs estimés à 21 millions DA

Les dettes du WA Tlemcen auprès de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL) au titre de l’avant-précédent exercice s’élèvent à 21 millions de dinars. Elles devraient augmenter davantage après le recours à la même instance de nombreux joueurs de l’exercice 2020-2021 pour revendiquer leur dû.

Cet état de fait est derrière l’interdiction de recrutement dont fait l’objet la direction du club des Zianides, a-t-on appris jeudi de cette dernière.

Ayant échappé de peu à la relégation à l’occasion de son retour parmi l’élite après sept années passées entre le deuxième et le troisième palier, le WAT aura du mal pour surpasser cet obstacle de taille et s’adjuger ainsi le droit de recruter de nouveaux joueurs en vue de la saison prochaine, avoue-t-on de même source.



Plusieurs joueurs de l’actuel effectif se sont précipités pour saisir la CNRL réclamant leur argent et leur libération automatique, au moment où pas moins de 13 éléments voient leurs contrats arriver à expiration.

Certains des joueurs en fin de contrat ont déjà plié bagages pour aller monnayer leurs talents sous d’autres cieux, tels que Benbelaid (ES Sétif), Attou (MC Alger) et Bellatreche (JS Saoura), souligne-t-on encore.

L’entraineur Abdelkader Amrani, appelé à la rescousse au cours des quatre derniers mois du précédent championnat pour sauver les « Zianides » de la relégation, a annoncé, il y a quelques jours, son départ après avoir accompli sa mission « dans des conditions insupportables », a-t-il déploré.



Du coup, il devient obligatoire à la direction de la formation de l’Ouest du pays de nommer un nouvel entraineur, une démarche qui ne sera possible qu’après la levée d’interdiction de recrutement dont fait l’objet son club.

Le président intérimaire, Rachid Meliani, revenu à de meilleurs sentiments après avoir annoncé sa démission au lendemain de la clôture du championnat en fin de semaine précédente, a pris son bâton de pèlerin à la recherche de nouvelles sources de financement, a-t-on indiqué de même source.



Des contacts sont déjà engagés avec deux opérateurs économiques dans l’espoir de les convaincre de sponsoriser le WAT en vue de l’exercice à venir, affirme-t-on.

Le « Widad » a dépensé quelque 100 millions de dinars au cours de la saison passée, selon la même source. L’essentiel de cet argent émane des autorités locales et du seul sponsor du club, à savoir l’Entreprise na

tionale de géophysique (ENAGEO), rappelle-t-on.

Related posts

LFP : Medouar perd davantage de crédibilité

Abderrahim A.

Ligue 1 (26e journée – Acte II) : La JS Saoura met la pression sur l’ESS

Abderrahim A.

Chérif Mellal, président de la JSK : « Savourer cette belle qualification, en pensant à la finale »

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"