PARTAGER

L’aventure de Youcef Belaili à Angers commence à tourner au fiasco. Le joueur n’est pas du tout satisfait de l’évolution de cette expérience en se retrouvant en dehors des plans de son entraîneur.

Cette réalité, le natif d’Oran l’a encore une fois vérifié en fin de semaine dernière, lorsqu’il n’a même pas été convoqué pour le match de la coupe de la Ligue de France contre Montpellier. Pourtant, il s’agit d’une compétition réservée généralement pour les joueurs rarement utilisés en championnat, et Belaili en fait partie, lui qui avait rejoint en septembre dernier sa nouvelle formation, mais qui est souvent aligné avec l’équipe réserve.

C’est en coupe de la Ligue de France d’ailleurs que le milieu offensif de 26 ans a fait sa seule apparition cette saison avec l’équipe première d’Angers. Cette situation commence d’ailleurs à inquiéter au plus haut point l’ancien ‘’chouchou’’ des supporters de l’USMA.

Même les propos tenus récemment par le président d’Angers, qui n’est autre que l’Algérien, Youcef Chaabane, et par lesquels il a vanté Belaili, ne sont pas faits pour tempérer les ardeurs du joueur. L’entraîneur d’Angers, lui, demande à Belaili d’être encore plus patient avant de pouvoir s’intégrer au groupe.

Lors du temps de jeu qu’il a eu depuis le début de saison, ce dernier s’est donné à fond et a même réussi à gagner le cœur des supporters. En tout cas, le milieu algérien attend d’avoir sa chance afin de prouver son efficacité et surtout qu’il mérite sa place. Il faut savoir qu’il a fait couler beaucoup d’encre lors de ce mercato hivernal et son départ ne faisait plus aucun doute.

D’ailleurs, le journal français Ouest France, a affirmé qu’il devrait partir sous forme de prêt lors des prochains jours. Youcef Belaili, pourrait être transféré vers un autre club français de Ligue 1 ou de Ligue 2. Il pourrait aussi retrouver l’Algérie, dans un des nombreux clubs qui le veulent lors de ce mercato hivernal.

Il faut savoir que dès que la nouvelle a été répondue, l’USMA ou encore le MCA ont voulu prendre contact avec le joueur afin de s’attacher ses services pour la seconde moitié de la saison. Youcef Belaïli ne devrait pas avoir de mal à trouver un club preneur lors de ce mercato, mais reste à savoir si son équipe est vraiment prête à le lâcher. Pour le moment, ni le staff technique ni le président d’Angers ne se sont exprimés sur l’avenir de leur poulain.

En plus il semblerait que le premier responsable de la barre technique d’Angers comptera sûrement sur son poulain lors de la seconde moitié de la compétition. Youcef Belaïli devra ainsi se montrer patient, car après quelques mois seulement au sein de sa nouvelle équipe il n’a pas encore réussi à s’imposer. Il devra aussi faire un choix quant à son avenir, rester au sein de son club ou opter pour un départ pour l’Algérie ou unes des équipes qui le veulent en France. Ce qui est sûr, c’est que les derniers jours de ce mercato hivernal risquent d’être mouvementés pour le milieu de terrain algérien, qui avait déclaré dernièrement qu’il n’était pas prêt à faire un pas en arrière en revenant en Algérie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here