CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
A la Une

CAN-2023 : Les Verts seront dans d’excellentes conditions à Bouaké

CAN-2023 : Les Verts seront dans d’excellentes conditions à Bouaké

Le président de la FAF, qui s’était engagé, lors de son élection à la tête de la première instance footballistique nationale de tout mettre en œuvre pour que les Verts bénéficient d’une intention particulière, a déjà commencé à préparer le séjour de la bande à l’entraîneur national Djamel Belmadi à Bouaké, la ville ivoirienne qui va abriter les rencontres des Fennecs au titre de la prochaine CAN, prévue en janvier 2024 en Côte d’Ivoire.

Selon nos informations recueillies de sources autorisées à la FAF, le patron de cette dernière, Walid Sadi, a catégoriquement refusé la proposition de la CAF portant sur l’hébergement de l’équipe nationale au niveau du village africain, construit à Bouaké spécialement pour accueillir les sélections participantes au rendez-vous continental. L’homme fort actuel du football algérien a estimé que ledit site ne réunit pas les conditions nécessaires pour le séjour des camarades de Mahrez au cours de cet évènement.

Les mêmes sources assurent que Walid Sadi, qui était présent au tirage au sort de la CAN, effectué il y a quelques semaines à Abidjan, et qui a désigné le Burkina Faso, l’Angola et la Mauritanie comme adversaires de l’Algérie dans le groupe 4, s’est mis, depuis, à dénicher un hôtel haut standing à Bouaké pour abriter les Verts lors de leur séjour dans cette ville pendant le premier tour.

Disposant d’une expérience non négligeable dans ce registre, qu’il a acquis de son poste de directeur générale de la sélection nationale sous le règne de l’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua, le successeur de Djahid Zefizef aurait tout réglé à ce propos, en réservant un hôtel complet pour la délégation algérienne.

Walid Sadi ne veut nullement que la bande à Belmadi soit confrontée à un problème d’hébergement, comme ce fut le cas lors de la précédente CAN lorsqu’elle était mise dans de mauvaises dispositions lors de son séjour à Douala. Un paramètre qui était pour quelques choses dans son décevant parcours pour la circonstance, en quittant l’épreuve dès le premier tour.

Il faut dire que l’ex-membre du conseil d’administration de l’ES Sétif ne veut rien laisser au hasard. Il a, à cet effet, reçu l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire à Alger lors de la semaine passée, et qui était pour beaucoup dans la réservation du futur site d’hébergement des Verts situé tout près du stade de la paix à Bouaké.
Pour rappel, l’équipe nationale débutera la CAN en affrontant l’Angola le 15 janvier, avant de croiser le fer avec le Burkina Faso, cinq jours après, et la Mauritanie le 23 du même mois.

Laisser une Réponse