CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

dimanche, décembre 3, 2023
A la Une

Djamal Belmadi : « A mon arrivée, j’ai trouvé une équipe divisée »

Djamal Belmadi : "A mon arrivée, j'ai trouvé une équipe divisée"

Le sélectionneur de l’équipe nationale Djamel Belmadi a déclaré jeudi à Alger, que son objectif, dans la foulée de son arrivée à la barre technique des « Verts » en août 2018, était de diagnostiquer les problèmes de l’équipe pour repartir du bon pied.

Sur invitation de l’Institut de l’Education physique et sportive (IEPS), le coach national a animé un Workshop à l’Université Alger 3 de Dely Ibrahim, en présence d’étudiants et d’enseignants sous le thème : « Préparation de la Coupe d’Afrique des nations 2019 et facteurs de réussite. »

« A mon arrivée, j’ai trouvé une équipe divisée. Avant notre consécration à la CAN-2019 en Egypte, l’équipe nationale traversait durant les trois années précédentes une zone de turbulences, marquée par des problèmes qui se sont répercutées sur son rendement, en témoigne son incapacité d’aller ramener des victoires en déplacement. En compagnie de mon staff technique, nous avons décidé, comme première étape, de diagnostiquer le mal qui rongeait la sélection pour repartir sur des bases solides », a-t-il indiqué.

Dès le premier stage suivant son installation à la tête de l’équipe nationale, en remplacement de Rabah Madjer, démissionnaire, Belmadi a tenu « des réunions avec les joueurs pour évoquer, à cœur ouvert, les problèmes internes et essayer de trouver des solutions, et surtout consolider l’esprit de la victoire dans toutes les rencontres, que ce soit à domicile ou bien à l’extérieur », a-t-il ajouté.

Et d’enchaîner : « J’avais demandé aux joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes avec leurs clubs respectifs, mais également pour la sélection. Mon message avait été bien reçu, puisque les joueurs étaient bien réceptifs à mon discours, cela nous a beaucoup aidé à bien se préparer pour la CAN-2019 et par la suite aller chercher le trophée en terre égyptienne. »

Sur un plan personnel, Belmadi a affirmé qu’il ne voulait pas rater ses débuts avec la sélection. « Il fallait prendre tout notre temps pour cerner le mal et bien analyser la situation avant de passer à l’action. J’étais joueur de cette équipe et un de ses supporters, mais j’ignorais ses problèmes, même si je suivais attentivement son actualité. »

Evoquant le volet domiciliation de la sélection, Belmadi a souligné que les « joueurs appréhendaient l’idée de jouer au stade olympique du 5-juillet, surnommé la -maison du jugement-. Les matchs joués dans cette enceinte étaient toutes compliquées, à l’image ce qui s’était pas passé lors du match amical face au Cap Vert (défaite 3-2, NDLR), le rendement de l’équipe ce jour-là était catastrophique, c’était essentiel pour nous de remédier à cette situation. »

Lors de ce rendez-vous avec les étudiants de l’IEPS, Belmadi a été honoré par l’université Alger 3 de Dely Brahim, pour les efforts consentis pour le développement du football algérien. Le directeur de l’université d’Alger 3 Khaled Rouaski a tenu à honorer le coach national ainsi que les membres de son staff technique, présents à cette occasion.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre « des activités de proximité du sélectionneur national, est destinée aux étudiants et au corps enseignant qui ont souhaité un partage d’expérience et des échanges sur des aspects liés au travail de terrain (technique, tactique, physique, mental, management, organisation).

Ce rendez-vous intervient quelques jours avant le prochain rassemblement des « Verts », prévu à partir du lundi 13 novembre au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa, en vue des deux premiers matchs des qualifications de la Coupe du monde 2026, dont la phase finale aura lieu aux Etats-Unis, au Canada, et au Mexique.

Laisser une Réponse