CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 28, 2024
A la Une

Il enchaîne les bonnes prestations avec Hatayspor : Ghoulam ne désespère pas de retrouver les Verts

Il enchaîne les bonnes prestation avec Hatayspor : Ghoulam ne désespère pas de retrouver les Verts

Ce n’est un secret pour personne, l’entraîneur national, Djamel Belmadi, a l’embarras du choix sur le flanc gauche de la défense algérienne en prévision de la prochaine CAN.

Certes, pour l’heure, c’est Rayan Aït Nouri qui s’impose comme titulaire à part entière, mais la concurrence est très rude concernant sa doublure lors de la messe footballistique continentale qui aura lieu en janvier 2024 en Côte d’Ivoire.

La récente arrivée de Yasser Larouci, qui a laissé une bonne impression au cours des quelques minutes qu’il a jouées pour sa première convocation contre l’Égypte, rend encore féroce la concurrence dans ce registre. Il faudra aussi compter sur Touba, titularisé sur le flanc gauche lors des deux précédents matchs, et le jeune Hadjam, qui vient de renouer avec la compétition officielle au sein de son club français le FC Nantes.

À tout ce beau monde, un ‘’vétéran’’ des Verts semble revenir en force, refusant de lâcher du lest, après une traversée du désert qui a duré plusieurs années, à cause notamment de ses blessures à répétition. On fait allusion à Faouzi Ghoulam qui semble dire qu’il n’est pas fini pour la sélection nationale.

Redevenu joueur de haut niveau après avoir traversé une sombre période, en raison d’une grave blessure au genou, il pourrait rendre des services aux Verts. Avec 5 matches et 1 but sous les couleurs de son club turc Hatayspor, Ghoulam paraît de plus en plus affûté, ce qui pourrait le prédisposer à retaper à la porte de l’équipe d’Algérie.

Certes, il y a de l’abondance dans le poste qu’il occupe, mais tous ceux qui sont en train de suivre de près les performances de l’ancien joueur de Naples sont unanimes à dire que le joueur est capable de rivaliser avec ce beau monde.

Absent chez les Verts depuis le 5 septembre 2017, celui qui compte 37 capes entre 2013 et 2017, pour 5 buts et 7 passes décisives pourrait, en ce sens, apporter son expérience, son vécu des grands rendez-vous et sa grinta, au cas où Belmadi en éprouvait le besoin.

En tout cas, on est certain que le coach national est au courant de la montée en puissance du joueur, et qu’il n’hésitera pas à faire appel au joueur de 32 ans si ce dernier poursuit dans sa lancée. Le coach national n’a-t-il pas rappelé, dernièrement, Feghouli (34 ans) qui joue lui aussi dans le championnat de Turquie ?

Laisser une Réponse