CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

lundi, avril 22, 2024
A la Une

Il est le principal bénéficiaire du précédent stage des Verts : Benzia, la renaissance et la résilience

Il est le principal bénéficiaire du précédent stage des Verts : Benzia, la renaissance et la résilience

Tout le monde s’accorde à dire que Yassine Benzia est le joueur qui a le plus tiré profit du premier stage de la sélection algérienne sous l’ère de son nouvel entraineur, le Suisso-bosnien, Vladimir Petkovic.

De retour en sélection après une longue absence, le joueur issu du célèbre centre de formation de l’O Lyon, a tout simplement crevé l’écran lors du deuxième match dans le cadre du tournoi ‘’Fifa Séries’’ contre l’Afrique du Sud étant impliqué dans les trois buts des Fennecs, avec un doublé et une passe décisive.

C’est la renaissance du joueur de 29 ans qui évolue au Qarabag (Azerbaïdjan) , a failli devoir arrêter sa carrière il y a quatre ans à la suite d’un accident grave de buggy qui lui a amputé du pouce gauche et coûté la perte de l’usage d’une partie de sa main gauche.

Il déclarait à So Foot en 2021 : « C’est la plus grosse épreuve de ma vie. C’est le destin, et le destin, j’y crois beaucoup. J’ai eu cet accident, avec ce buggy que ‘avais acheté peu de temps avant. Je faisais une balade avec des proches.

Il y’a eu un virage mal maîtrisé, le buggy s’est renversé, et en voyant ma main, j’ai tout de suite compris que c’était grave. La douleur était très forte. J’ai été emmené au CHU de Dijon. J’ai été opéré, et je me souviens encore des douleurs. C’était terrible, insupportable. Je n’ai jamais eu aussi mal de toute ma vie. J’étais sous morphine, mais malgré cela, j’avais mal. Une douleur horrible. Je suis resté un mois et demi à l’hôpital. C’est long, très long. D’autant plus qu’a cause de la crise sanitaire, j’avais droit a très peu de visites. Heureusement que ma femme était là, tous les jours, pour me soutenir.

La douleur était toujours là, et moi, je me sentais coupable… J’avais l’impression d’être un fardeau. Pour ma famille, pour mes amis, pour qui je devenais un motif d’inquiétude. Pour mon club, Dijon, qui avait fait des efforts pour me recruter en janvier 2020, et qui comptait sur moi. Oui, je me suis senti coupable. C’est handicapant. Je ne peux pas faire mes lacets, je ne peux pas porter des choses avec ma main gauche. (…). Je progresse tous les jours. Et puis, je suis droitier, ce n’est pas ma main forte. »

Son but et ses récentes performances en club lui permettent de revenir sur le devant de la scène. Il a énormément souhaité participer à la précédente CAN, mais l’ex-entraineur national, Djamel Belmadi en a voulu autrement. Un choix que Benzia n’a pas apprécié n’hésitant pas à afficher sa colère à sa manière via un post sur les réseaux sociaux qui a ‘’fâché’’ Belmadi.

Le revers de la sélection lors de la CAN a sonné le glas à Belmadi, et voilà qu’une nouvelle ère s’ouvre en équipe nationale avec l’arrivée d’un nouveau coach. Une aubaine pour Benzia afin de revenir au-devant de la scène. Petkovic est déjà épaté par le potentiel du joueur. ‘’Je ne m’attendais pas à ce que Benzia présente un tel niveau’’, a commenté Petkovic après le match face à l’Afrique du Sud.

Quelques jours auparavant, Benzia avait également signé un but lors du match contre la Bolivie après avoir été incorporé en deuxième mi-temps. Sans doute, il sera l’un des éléments clés du successeur de Belmadi lors des prochaines échéances.

Laisser une Réponse