CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
A la Une

Ils affronteront le Togo demain à Lomé : Première répétition générale des Verts avant la CAN

Ils affronteront le Togo demain à Lomé : Première répétition générale des Verts avant la CAN

La sélection algérienne poursuit la deuxième étape de sa préparation pour la CAN à Lomé. Demain (21h00, heure algérienne), les Verts donneront la réplique à la sélection des joueurs locaux du Togo, dans un premier match amical inscrit au programme de ce regroupement, avant de donner la réplique au Burundi, qui sera présent avec son effectif au complet, le 9 de ce mois, soit la veille du déplacement des Fennecs en Côte d’Ivoire.

Il y a lieu de souligner que la bande à Belmadi a clôturé son premier stage à Sidi Moussa, qui s’est déroulé avec un effectif décimé, par un match d’application contre l’équipe nationale des moins de 23 ans, soldé par la victoire des camarades de Slimani, l’auteur des deux buts de son équipe dans cette rencontre. En disposant d’un effectif de 25 joueurs, le sélectionneur national et ses troupes travaillent dur à Lomé, à raison de deux séances d’entrainement par jour.

Pour la rencontre de demain, et comme l’a si bien souligné le coach national luimême lors de sa conférence de presse de dimanche dernier, il compte aligner son onze type avec lequel il démarrera la messe footballistique continentale en donnant la réplique à l’Angola, le 15 courant à Bouaké, pour le compte de la première journée du groupe D.

L’opposition de demain devrait être très enrichissante en tous points de vue pour le sélectionneur national qui s’est déjà dit satisfait du travail réalisé à Sidi Moussa, ainsi que du match d’application contre les U23.

« Ce fut une belle opposition contre une belle équipe des U23 compétitive et volontaire. Nous savions que les jeunes allaient se donner à fond pour faire valoir leurs qualités. Je dis bravo à eux et au staff technique », a déclaré le coach national.

La préparation des Verts pour le rendez-vous ivoirien a débuté officiellement le 26 décembre à Sidi Moussa, mais certains joueurs ont rejoint le Centre technique le 20 à l’instar de Youcel Atal, Islam Slimani et Baghdad Bounedjah pour une préparation spécifique. Il a donc fallu attendre six jours pour voir le groupe se compléter et entamer le travail.

« Cette rencontre face à la sélection des U23 a été bénéfique et nous voulions achever notre stage par une joute amicale. Il faut savoir que la préparation a sérieusement débuté le 26 décembre, soit après l’arrivée de la moitié de l’effectif. Nous avons beaucoup travaillé, avec deux séances quotidiennes durant six jours », a encore affirmé Belmadi.

Ayant reçu deux cartons jaunes lors des qualifications à la CAN-2023, Mohamed Amine Amoura ne devrait pas être de la partie pour le premier match des Verts le 15 janvier face à l’Angola. En écopant deux avertissements face à la Tanzanie lors des deuxième et sixième journées de qualification, l’attaquant de l’Union Saint-Gilloise sera absent. Le coach national a confirmé en annonçant qu’« Amoura ne jouera pas contre l’Angola pour cause de suspension ».

Du coup, Belmadi devra profiter du match amical de demain pour essayer la meilleure formule en attaque sans Amoura, qui respire la forme cette saison, comme l’attestent ses statistiques avec son club belge. Par ailleurs, depuis l’arrivée des Verts à Lomé, Djamel Belmadi insiste sur la nécessité de s’adapter rapidement aux conditions climatiques de la capitale togolaise, qui sont similaires à celles de la Côte d’Ivoire en affirmant qu’« en Algérie, il fait froid, et en Europe aussi.

La plupart de nos joueurs qui évoluent en Europe vont subir un choc thermique, d’où notre choix d’effectuer un stage précompétitif dans un pays offrant les mêmes conditions météorologiques que la Côte d’Ivoire », et d’ajouter : « Nous devons nous adapter rapidement aux conditions climatiques que nous avons rencontrées ici », a dit Belmadi. Ce dernier s’est exprimé sur les raisons qui l’ont incité à porter son choix sur le Togo.

« Le choix n’a pas été vain, nous l’avons bien étudié et nous nous préparerons dans des conditions que nous retrouverons en Côte d’Ivoire, comme on l’a déjà fait en 2019 en Egypte, où nous avons effectué notre préparation au Qatar », a expliqué le champion d’Afrique 2019.

Laisser une Réponse