Footalgerien.com

Ligue 2 : 38 sanctions pour absence de l’entraîneur en chef après huit journées

Ligue 2 : 38 sanctions pour absence de l'entraîneur en chef après huit journées

Trente-huit sanctions pour absence de l’entraîneur en chef sur la main courante, le jour du match, ont été infligées à des clubs de Ligue 2 amateur au cours des huit premières journées de championnat, a révélé mardi la Commission de discipline de la Ligue nationale du football amateur.

Les clubs reconnus coupables de cette infraction ont écopé de « sanctions financières, variant entre 150.000 DA et 200.000 DA » a encore précisé la Commission de discipline dans un communiqué, diffusé mardi sur le site de la LNFA.

Pour sa part, le médecin de la Ligue a indiqué que son service a traité plus de 2300 dossiers médicaux numérisés, qui touchent toutes les catégories d’âge : seniors et jeunes.

Une initiative ayant donné lieu à « une nouvelle opération », qui vient d’être lancée, et qui consiste à « demander certains dossiers physiques, pour une vérification supplémentaire », a-t-on encore précisé de même source.

Le président de la LNFA, Ali Malek, a profité de l’occasion pour informer le Bureau sur le contenu du dernier accord entre la FAF et la Fifa, concernant la retransmission des matchs de Ligue 2 sur FIFA PLUS.

« Le Bureau a enregistré sa satisfaction au sujet de cet accord et souhaite la régénération d’une bonne rentabilité financière, destinée exclusivement aux clubs de Ligue 2 » a-t-on encore souligné dans un communiqué.

Le Bureau de la LNFA soutient en effet l’action du président, en vue de la mise en œuvre du droit de l’exploitation commerciale du championnat de Ligue 2, tout comme cela été recommandé pendant la précédente réunion bureau, conclut la même source.

Related posts

Ligue 2 (26e journée) : Le MOB remporte le choc face à l’ASAM, le RCK surprend la JSMS

Abderrahim A.

Ligue 2 (2e journée) : Le RC Arbaâ mate l’USM Harrach et rejoint l’OM en tête

Abderrahim A.

Ligue 2 (17e journée) : Les leaders calent, les poursuivants en profite

Abderrahmane B.

Laisser un commentaire"