Footalgerien.com

MC Oran : L’ère Casoni débute vendredi

Le MC Oran débutera vendredi sa préparation d’intersaison sous la houlette de son nouvel entraîneur, Bernard Casoni, qui sera dans l’obligation dans les jours à venir de dégraisser son effectif pour ne retenir que 27 joueurs.

Arrivé en août dernier à la tête de la société sportive par actions du club phare de la capitale de l’Ouest, le président Tayeb Mahiaoui, qui est à son deuxième passage dans ce poste, a jugé nécessaire de remodeler son effectif, en engageant pas moins de 15 nouveaux joueurs.




Parallèlement à cela, il a retenu 15 autres éléments de la saison passée, tout en prolongeant les contrats de la majorité d’entre eux. Du coup, il appartient au coach français de voir à l’oeuvre le groupe mis à sa disposition avant de trancher les noms de trois joueurs qui seront appelés à quitter le navire.

Et même si les « Hamraoua » accusent du retard dans le lancement de la préparation du nouvel exercice, dont le coup d’envoi est fixé au 20 novembre prochain, le président Mahiaoui s’est dit, lors d’un point de presse animé en marge de la présentation de ses joueurs et de son staff technique, « optimiste » quant aux capacités de son équipe de jouer les premiers rôles la saison prochaine.




Pour atteindre cet objectif, le patron de la formation oranaise table sur une préparation d’intersaison « à la hauteur des ambitions ». Il s’est d’ailleurs engagé à tout mettre en oeuvre pour que le prochain exercice du MCO soit différent de celui des années précédentes, sachant que le club n’a remporté aucun titre depuis le trophée de la Coupe d’Algérie en 1996.

Au menu de la préparation d’intersaison, un premier stage qui débutera prochainement dans l’une des villes de la région, selon le président du club, qui s’est lancé à la recherche de nouvelles sources de financement en nouant des contacts avec « plusieurs opérateurs économiques », dans l’optique de décrocher de nouveaux contrats de sponsoring, a-t-il souligné.




Jusque-là, la nouvelle direction du MCO a bénéficié d’un montant de l’ordre de 50 millions de dinars attribué par le sponsor majeur du club, à savoir Hyproc (filiale de Sonatrach), alors que l’ex-direction, que dirigeait Si Tahar Cherif El Ouezzani, avait laissé dans les caisses quelque 12 millions de dinars, rappelle-t-on.

Outre les dépenses inhérentes au recrutement et à la préparation d’intersaison, le président des Rouge et Blanc devra également s’acquitter des dettes du club, notamment celles liées aux arriérés des sala
ires de certains joueurs non retenus dans l’effectif, pour éviter qu’ils aillent se plaindre auprès de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL). A ce propos, Tayeb Mahiaoui s’est montré rassurant, en s’engageant à y remédier dans les prochains jours.

Related posts

MC Alger : Neghiz dénonce une « campagne acharnée » contre sa personne

Abderrahim A.

Ligue 1 (21e journée) : USM Alger – MC Alger, samedi prochain au 5-Juillet

Abderrahim A.

Ligue 1 (mise à jour) : Match de la peur à Magra, la JSK en péril à Médéa

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"