Footalgerien.com

Noureddine Korichi : «Halilhodzic n’a pas encore digéré l’ingratitude des Marocains»

Noureddine Korichi : «Halilhodzic n’a pas encore digéré l’ingratitude des Marocains»

L’ancien international algérien et adjoint de Vahid Halilhodzic dans le staff technique de la sélection nationale auteur de la qualification historique aux huitièmes de finale de la Coupe du monde de 2014 s’est dit attristé par le sort qui a été réservé à Halilhodzic par la Fédération marocaine de football, il y a quelques semaines.

«Je suis en contacts permanent avec Halilhodzic, et je dois dire qu’il n’a toujours pas digéré la manière avec laquelle il a été mis à la porte par la Fédération marocaine malgré les services loyaux qu’il a rendus à son équipe nationale, en la qualifiant notamment au Mondial de Qatar’’, nous a confié Korichi.

L’ancien défenseur central des Verts lors du Mondial 1982 et 1986 se trouve actuellement en Algérie pour participer au jubilé de son ancien camarade en sélection, le gardien de but Drid Nasreddine.

Evoquant Halilhodzic toujours, Korichi a regretté que ce dernier n’ait pas accepté l’offre que lui ont fait les pouvoirs publics algériens après le retour des Verts du Mondial brésilien en refusant de prolonger son contrat. «Personnellement, je regrette cette position qu’avait pris Vahid.

Avec ce dernier, l’équipe nationale était sur la bonne voie, surtout après un parcours magnifique au Mondial où on était éliminés par l’Allemagne, qui avait décroché le titre quelques jours après, de surcroît dans les prolongations. Ce fut son choix personnel, et nous devions l’accepter.

Cela dit, seule l’Algérie s’est montrée reconnaissante envers cet entraineur, puisqu’on se rappelle qu’avant le Maroc, il a été aussi limogé par la Côte d’Ivoire et le Japon après les avoir qualifiés aussi au Mondial’’, a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Korichi, qui active actuellement au sein d’une association caritative en France, a appelé à soutenir la sélection nationale et son entraineur Djamel Belmadi en vue des prochaines échéances, surtout après l’amère élimination de la prochaine Coupe du monde qui commence dans quelques jours au Qatar.

«Certes, cette élimination est cruelle, d’autant plus qu’on était qu’à quelques secondes du Mondial, mais c’est ça le football, qui nous réserve parfois plein de surprises. C’est très difficile d’accepter ce triste sort, d’autant plus que le Mondial se jouera pour la première fois dans un pays arabe et musulman, mais on doit se tourner vers l’avant’’, a-t-il insisté.

Related posts

Qatar : Yacine Brahimi termine la saison meilleur buteur du championnat (vidéo)

Abderrahim A.

Qatar : Mohamed Benyettou offre la victoire à Al Wakrah (vidéo)

Abderrahim A.

OGC Nice : Plus de peur que de mal pour Youcef Atal

B. Elias

Laisser un commentaire"