CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
A la Une

Alors que son procès a eu lieu aujourd’hui : L’OGC Nice cherche à vendre Atal cette hiver

Alors que son procès a eu lieu aujourd’hui : L'OGC Nice cherche à vendre Atal cette hiver

L’avenir de l’international algérien, Youcef Atal, au sein de son club français, l’OGC Nice, fait toujours l’objet de spéculations, entre désir de son club de prolonger son contrat, qui expire en juin prochain, et lui ouvrir les portes d’un départ dès janvier prochain, surtout après son affaire liée à la position pro-Palestine qu’il a affichée, et qui lui a valu des poursuites judiciaires de la part du tribunal de Nice, et sa suspension pour sept matchs par la Ligue du football professionnel française.

Selon ‘’Ouest France’’, la direction de l’OGC Nice a déjà commencé ses recherches pour engager un nouvel arrière droit à l’occasion du mercato hivernal qui sera ouvert en janvier prochain.

Une attitude perçue comme étant une manière pour le club de la Côte d’Azur de montrer la voie de la sortie pour l’ancien joueur du Paradou AC. La même source a fait savoir que le latéral droit algérien fait déjà l’objet de convoitises de nombre de clubs européens, en tête de ‘’grandes écuries’’ turques.

Et d’ajouter que les dirigeants niçois entendent se réunir avec le joueur pour trancher définitivement sur son avenir, même si tous les indicateurs montrent qu’ils vont s’entendre sur son départ, au risque de le voir quitter ‘’gratuitement’’ le club en juin prochain.

Il faut dire que le joueur de 27 ans est en train de vivre la plus pénible période dans le championnat de France depuis qu’il a rejoint en 2019, en raison de ses démêlées avec la Ligue locale et la justice niçoise.

Il a été d’ailleurs interpellé par la police française le 23 novembre dernier suite à son poste pro-Palestine, avant qu’il ne soit libéré après s’être acquitté d’une amende de 80.000 euros. Son procès est toutefois prévu pour aujourd’hui.

Laisser une Réponse