CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

CHAN-2022

CHAN-202 : L’Angola et la Mauritanie dos à dos

CHAN-202 : L'Angola et la Mauritanie dos à dos

L’Angola et la Mauritanie n’ont pu se départager lors de leur rencontre jouée vendredi au stade Miloud-Hadefi d’Oran pour le compte de la 2e journée du groupe D.

Un nul qui n’arrange pas les affaires des Angolais dans la course à la qualification aux quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) des footballeurs locaux qui se tient en Algérie.

Comme l’enjeu de la rencontre était énorme, car aucun des deux adversaires n’avait le droit à l’erreur, les débats sont venus très serrés en première mi-temps, qui était avare en occasions franches. En tout et pour tout, chacune des deux formations s’est offerte une seule action dangereuse.

D’abord par la Mauritanie et son capitaine Moulay Ahmed, sauf que ce dernier a été signalé hors-jeu au moment où il a servi un caviar à un coéquipier (19’).

La réaction des Angolais ne s’est pas fait attendre, puisqu’une minute après cette alerte, Jaredi Lopes a failli ouvrir le score, après avoir été bien servi du côté droit, sauf que sa maladresse l’a privé d’un but qui aurait changé la physionomie de cette première mi-temps.

Et même si les protégés de l’entraineur portugais de l’Angola Pedro Conçales ont dominé en matière de possession du ballon, ils n’ont pu toutefois transpercer la défense des « Mourabitounes », surtout que ces derniers agissaient en bloc, compliquant les affaires de leur vis-à-vis, notamment en défense et en milieu de terrain.

Les hommes du coach Amir Abdou sont revenus plus déterminés en deuxième période, en dominant bien les débats, sauf qu’ils ne se sont pas créés des occasions franches. Sentant le danger, les Angolais vont sortir de leur coquille pour porter le danger dans le camp adverse.

Ils auraient pu d’ailleurs scorer, notamment par le biais de Devi Miguel (63’). Joao Gabriel et Dilson ratent aussi tour à tour (84’).

Les dernières tentatives des Angolais ne vont rien apporter, ce qui les met pratiquement hors course, car avec deux points dans l’escarcelle, leurs chances deviennent infimes, contrairement aux Mauritaniens qui ont désormais leur destin en main avant d’affronter le Mali le 24 janvier dans la « finale » du groupe D.

Leave a Response