CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

CHAN-2022

CHAN-2022 : Le Congo éliminé, le Niger toujours « en vie »

CHAN-2022 : Le Congo éliminé, le Niger toujours "en vie"

Le Congo est devenue la deuxième équipe à quitter le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) des joueurs locaux après son nul face au Niger, vendredi soir au stade Miloud-Hadefi d’Oran, pour le compte de la 2e journée du groupe E.

Les Congolais étaient plus volontaires en première période, parvenant à prendre relativement les commandes du jeu, mais sans parvenir à faire la différence. Pourtant, les protégés de l’entraineur Jean Elie Ngoya se sont créés au moins trois occasions franches de scorer. C’est Prinsse Junior qui a été le premier à alerter le gardien adverse.

Ce dernier a dû étaler toute sa classe pour dévier le cuir en corner (3’). Prinsse Soussou n’a pas été plus chanceux que son camarade en ratant une belle opportunité d’ouvrir la marque à la 30’. Le gardien du Niger, Mamadou Tanja va encore s’illustrer à la 38’ en sauvant les siens d’un but tout fait suite à une alerte signée Prinsse Junior.

Mais dans l’ensemble, cette première période n’a pas atteint le niveau escompté, même si les Congolais avaient tant besoin des trois points de la victoire pour garder un brin d’espoir dans la course à la qualification dans leur groupe après leur défaite lors de leur premier match contre le Cameroun (1-0).

Le rythme de la partie était meilleur lors de la seconde période, avec plus d’occasions de scorer, notamment du côté de la sélection du Congo qui jouait ses dernières chances pour rester « en vie ». Mais ce sont les Nigériens qui ont failli scorer au prix d’une reprise de Bilyamine Moussa passée à ras de poteau (53’).

L’adversaire va réagir à la 62’ par Prince Opongo, dont le tir s’est heurté au poteau droit du gardien du Niger. Les Congolais parviennent à marquer à la 79’, mais à leur grand malheur, le but est refusé pour position d’hors-jeu.

Leurs dernières tentatives s’avèrent infructueuses, ce qui leur vaut tout simplement de quitter l’épreuve dès ce tour. Quant aux Nigériens, ils détiennent leurs cartes entre les mains, mais à condition de l’emporter contre le Cameroun le 24 janvier lors de la troisième et dernière journée du groupe E formé de trois équipes.

Leave a Response