Footalgerien.com

Équipe nationale : Une nouvelle stratégie pour s’offrir les pépites binationales

Équipe nationale : Une nouvelle stratégie pour s’offrir les pépites binationales

La Fédération algérienne de football (FAF) a initié une nouvelle politique, contraire à celle sur laquelle s’appuyait Belmadi depuis qu’il a pris les rênes techniques de l’équipe nationale, concernant le dossier les joueurs binationaux d’origine algérienne.

Un rapport du site spécialisé So Foot a révélé que la FAF a déjà commencé à mettre en œuvre son plan, qui vise à ‘’chiper’’ les talents émergents d’origine algérienne de la sélection nationale française A, et à les convaincre de représenter l’équipe nationale algérienne.

Le plan de la FAF, qui contraste avec la politique du sélectionneur national, Djamel Belmadi, et ses convictions en la matière, a été enclenché après l’échec des Verts lors de la CAN- 2022, et leur revers lors des barrages qualificatifs à la précédente édition de la Coupe du monde au Qatar, deux échecs restés en travers de la gorge de tout le peuple algérien.

Ces deux contre-performances ont aussi conforté les responsables du football algérien dans leur conviction au sujet de la nécessité d’injecter un sang neuf dans l’effectif des Vert en faisant appel à de nouveaux talents capables de mener l’équipe nationale à sa résurrection.

Et comme tout le monde est unanimes à dire que les joueurs du cru sont limités, le président de la FAF, Djahid Zefizef, a décidé d’entamer une campagne de séduction envers les pépites d’origines algériennes formées dans les différentes écoles de football européennes, plus particulièrement françaises.

Et contrairement à ce que pense Belmadi, qui exige que le joueur lui-même manifeste son désir pour rejoindre les Verts avant de faire une quelconque démarche à son adresse, Zefizef lui ne voit pas d’inconvénients d’ouvrir lui-même les canaux de discussions avec les joueurs de talents susceptibles de défendre les couleurs nationales.

Selon la même source, la nouvelle stratégie de la FAF consiste à exploiter la situation de « marginalisation » dont sont victimes certains talents d’origine algérienne ayant porté le maillot des sélections jeunes de France, mais qui n’ont pratiquement aucune chance pour être appelés chez les Bleus.

Dans ce contexte, l’ancien attaquant de la sélection algérienne, Mansour Boutabout, a déclaré au même site que « la progression du football africain, et le sacre algérien lors de la CAN-2019 devraient encourager les joueurs ciblés à opter pour l’Algérie ».

Il a ajouté que le parcours du Maroc et du Sénégal lors de la précédente coupe du monde au Qatar, pousse aussi les joueurs d’origine africaine évoluant en Europe à revoir leurs plans concernant leur avenir international, en optant pour les sélections de leurs pays d’origine, dont l’Algérie.

Related posts

Équipe nationale A’ : Bougherra s’inspire de Saâdane

Abderrahim A.

Nice : Delort buteur et passeur face à Montpellier (vidéo)

Abderrahmane B.

CAN-2023 : Algérie-Niger à Annaba ?

B. Elias

Laisser un commentaire"