Accueil JM-ORAN 2022 JM-Oran 2022 : Débuts laborieux pour les judokas algériens

JM-Oran 2022 : Débuts laborieux pour les judokas algériens

0
PARTAGER
JM-Oran 2022 : Débuts laborieux pour les judokas algériens

L’entrée en lice, mercredi, du judo algérien dans le tournoi de cette discipline comptant pour la 19e édition des Jeux Méditerranéens (JM) qui se poursuit à Oran n’a pas été une réussite, puisque des cinq éléments engagés pour l’occasion, seule Hallata Yamina est assurée de disputer la finale de bronze dans la catégorie des de 57 kg.

Hallata, détentrice du trophée africain il y a quelques semaines à Oran, a été battue en demi-finales par l’Italienne Laggino par Ippon. Sa quête pour l’or a été ainsi stoppée, alors qu’elle avait réussi lors du tour précédent à passer l’écueil de l’Espagnole Ruiz Muro Maria.

Pour leur part Yaagoubi Bilel (-60 kg) et Aissahine Fayza (-52 kg) auront l’occasion de disputer dans l’après-midi leurs combats de repêchage donnant accès à la finale de bronze, et ce, après avoir été battus en quarts de finale par l’Espagnol Garricos et la Croate Ana Puliz, respectivement. Un peu plus tôt, Yacoubi s’est imposé devant Korotzidis Giorgos (Chypre), alors qu’Aissahine a pris le dessus sur Stangar Anga (Slovénie).

Les deux autres représentants algériens dans cette première journée de judo, en l’occurrence, Imene Rezzoug (-48 kg) et Cherrad Rachid (-66 kg), ont perdu leurs deux premiers combats, aussi bien en premier tour qu’en repêchage, pour quitter par la petite porte les JM.

Rezzoug a été battue par Petito Sofia (Italie) et Bediou Oumeima (Tunisie), tandis que Cherrad, médaillé d’argent lors du précédent championnat d’Afrique, est tombé contre Pirras Matteo (Italie) et Gaitero Martin (Espagne).

Le directeur technique national, Samir Sbaâ s’est exprimé, concernant la participation algérienne dans cette étape matinale de la première journée du tournoi de judo, pour reconnaitre que ses athlètes ont eu des difficultés pour faire face à des adversaires d’un niveau plus élevé.

Il a ajouté que « décrocher des médailles de bronze dans cette épreuve sera synonyme d’un résultat positif, vu que les sélections présentes ont engagé des judokas de haut niveau, parmi eux même des champions du monde et olympiques ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici