Footalgerien.com

Madjid Bougherra : « Le match amical face au Ghana marquera la fin de notre préparation »

Madjid Bougherra : "Le match amical face au Ghana marquera la fin de notre préparation"

Le sélectionneur de l’équipe nationale A’, Madjid Bougherra, a estimé que le match amical, prévu samedi face au Ghana au stade Nelson Mandela de Baraki (17h00), « permettra aux joueurs d’entrer dans le vif du sujet », à moins d’une semaine du coup d’envoi du Championnat d’Afrique des nations CHAN-2022 (reporté à 2023) en Algérie (13 janvier-4 février).

« Le match amical face au Ghana marquera la fin de notre préparation. Ce qui est sûr, nous n’allons pas faire participer tous les joueurs pendant 90 minutes, pour les laisser frais en vue du match d’ouverture, on a calculé de cette manière. Je suis content de jouer face au Ghana, pour pouvoir entrer dans le vif du sujet de cette compétition », a affirmé Bougherra dans un conférence de presse, tenue vendredi au stade de Baraki.

Les « Verts » affronteront les « Black Galaxies », dans ce qui sera le dernier match-test avant la phase finale du CHAN. Les Algériens, entameront la 7e édition vendredi prochain face à la Libye, au stade de Nelson Mandela de Baraki (20h00).

Bougherra devra se passer de cinq joueurs pour le match face au Ghana.

« Concernant l’infirmerie, il y a Mahious, Bakir, Keddad, Mrezigue, et Tahar, qui sont venus en stage blessés ou qui traînaient des blessure depuis un certain temps. Avec le staff médical on n’a pas pris de risque. Ils sont en train de revenir, et seront prêts pour le match d’ouverture face à la Libye, c’est une bonne nouvelle. C’est l’une des raisons qui m’ont poussé à prendre 28 joueurs pour bien travailler et éviter de s’entraîner avec 14 éléments seulement. Nous sommes très contents du travail effectué durant la semaine », a-t-il ajouté.

Et d’enchaîner: « Le Ghana est une équipe connue en Afrique. Ils ont un style de jeu similaire à une des équipes qu’on va affronter, avec des joueurs rapides dans la transition, et techniques. C’est le profil d’équipes qui va ressembler à ce qu’on pourra avoir lors de la compétition. Nous avons choisi cet adversaire pour élever le niveau et rentrer dans le tournoi en terme d’intensité et de qualité d’adversaire ».

« Les joueurs sont mentalement très motivés »

Interrogé sur l’état d’esprit régnant au sein du groupe, l’ancien capitaine de l’équipe nationale s’est réjoui de la volonté qui anime les coéquipiers d’Abderrahmane Meziane, à quelques jours du début de la compétition.

« Les joueurs sont mentalement très motivés, ils sont impatients de commencer cette compétition chez nous dans des stades magnifiques et devant notre public. C’est une fierté pour eux de jouer en premier au stade de Baraki devant le public. Depuis 1990, on n’a plus organisé ce genre de rendez-vous dans notre pays. Nous remercions l’Etat algérien et tous les gens qui ont participé aux travaux des stades, c’est beaucoup de sacrifices et de pression », a-t-il souligné.

Le « Magic » n’a pas omis de lancer un appel au public, afin de venir massivement soutenir l’équipe nationale pendant le tournoi.

« Nous aurons besoin de leur soutien, on fera tout pour leur procurer de la joie. Tout le monde a l’ambition de remporter le titre, on va certainement traverser des moments difficiles pendant le match, il faut sentir ce soutien jusqu’au bout. Connaissant mes joueurs, l’apport des supporters sera important ».

Une année après avoir mené l’équipe A’ (renforcée par des joueurs de la sélection A) à remporter la Coupe arabe de la Fifa, Bougherra a évoqué le volet expérience, estimant qu’à l’exception de deux éléments, les autres n’ont jamais pris part à un tournoi majeur.

« Pour certains joueurs comme Draoui et Mrezigue qui étaient au Qatar, ils ont un peu plus d’expérience par rapport à leurs coéquipiers. Ce tournoi sera le premier pour 98% des joueurs présents. Il faut rester humble, car on n’a pas encore cette expérience internationale, à nous de leur transmettre cette expérience ».

Désigné à la tête de la sélection des locaux en juin 2020, Bougherra va probablement diriger son dernier tournoi, lui dont le contrat arrivera à terme à l’issue du CHAN.

« Mon contrat avec la Fédération algérienne (FAF) arrivera à terme après le CHAN, je suis concentré à 4000% sur cette compétition, je ne calcule même pas ce qui peut se passer ou pas. J’ai un président que je connais depuis très longtemps, qui me fait confiance, on s’échange beaucoup, je ne fais aucun souci là-dessus. Après le CHAN, on verra bien, mais je ne vais pas mentir, le quotidien me manque. Le plus important c’est de gagner ce tournoi pour le peuple. Cette compétition va être l’une des meilleures comme l’a si bien indiqué le président de la CAF Patrice Motsepe, tous les joueurs vont essayer de prouver leur valeur, pour tenter d’aller en Europe ».

Enfin, Bougherra a estimé que la clé de réussite, pour soulever le trophée le 4 février prochain, était d’aborder chaque match « comme une finale ».

« Nous allons aborder le CHAN avec la même volonté et mentalité que celles de la Coupe arabe 2021 au Qatar. Nous devons respecter l’adversaire et le football, il ne faut pas perdre de l’énergie à faire des calculs, en gérant notre parcours match par match, ou à penser aux adversaires. La clé de la réussite est d’aborder chaque rendez-vous comme une finale. Après notre succès en Coupe arabe, les supporters nous font encore plus de confiance, à nous de valider ça. Les joueurs sont très motivés, ils vont mouiller leur maillot ».

Related posts

Madjid Bougherra : « C’est important de commencer par une victoire »

Abderrahim A.

CHAN-2022 : « Cobtan », la mascotte officielle dévoilée

B. Elias

CHAN-2022 : Le Stade de Baraki fin prêt

Abderrahmane B.

Laisser un commentaire"