Footalgerien.com

USM Alger : Boualem Charef n’est pas menacé

USM Alger : Boualem Charef n'est pas menacé

Le directeur général de l’USM Alger Réda Abdouche, a écarté vendredi l’idée d’un limogeage de l’entraîneur Boualem Charef à l’heure actuelle, estimant qu’un bilan sera établi à l’issue de la fin de la phase aller du championnat, pour éventuellement prendre des décisions.

« A l’USMA, on ne prend pas de décisions à l’emporte-pièce. Nous sommes dans une phase de compétition, la phase aller prendra fin dans trois matchs. Ensuite, nous allons faire un bilan, avec bien évidemment des actions à mener pour corriger certaines choses, s’il y a lieu de la faire. Actuellement, nous sommes en phase d’analyses », a indiqué Abdouche sur les ondes de la radio nationale.

L’USM Alger reste sur une série noir de cinq matchs sans victoire et une défaite concédée mardi dans le derby de la capitale face au MC Alger (1-0). Au classement, l’USMA pointe à la 7e place avec 19 points mais avec deux matchs en retard.

« Nous sommes plus peinés que les supporters par les résultats enregistrés, mais il faut garder la raison, et agir en responsable », a-t-il ajouté.

Concernant les objectif s de l’équipe sur les plans national et continental, l’ancien joueur de l’USMA livre son analyse.

« En championnat national, on est légèrement en dessous, mais on Coupe de la Confédération je pense qu’on est dans les normes de ce que nous avons fixé initialement, avec notre qualification pour la phase de poules ».

Toutefois, Réda Abdouche s’est montré mécontent de l’inefficacité offensive de l’équipe, appelant le staff technique à trouver des solutions.

« Nous ne sommes pas contents aussi bien des résultats que du contenu des matchs. Nous avons constaté que sur le plan de la construction du jeu, nous nous sommes améliorés, mais on n’est pas efficaces devant les buts, c’est au staff technique de trouver des solutions ».

Enfin, Abdouche a tenu à défendre le choix de Charef, engagé durant l’intersaison, en remplacement du Marocain Jamil Benouahi.

« La venue de Boualem Charef répond à un projet que nous avions mis en place sur trois ans, et notamment avec la concrétisation du camp d’entraînement d’Aïn Benian.

Ce technicien fait partie de ce projet, c’est un docteur en méthodologie, il sait très bien ce qu’il faut faire pour préparer une équipe. Il y a beaucoup de jeunes qui ont été injectés dans l’équipe professionnelle, en attendant trois autres.

Les résultats nous intéressent bien évidemment, mais n ous demandons un peu de temps pour essayer de concrétiser ce projet qui va pérenniser ce club et lui donner une assise très importante et briller par la suite », a-t-il conclu.

Related posts

Ligue 1 (3e journée) : L’USB poursuit son sans faute, le CRB décroche son premier succès

B. Elias

Ligue 1 (mise à jour) : Le NC Magra et le Paradou AC dos à dos

Abderrahim A.

MC Oran : Levée «imminente» de l’interdiction de recrutement

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"