Footalgerien.com

CHAN-2022 : Le stade du 5-Juillet non retenu

CHAN-2022 : Le stade du 5-Juillet non retenu

La Confédération africaine de football (CAF) a tranché définitivement sur les stades appelés à accueillir les rencontres de la phase finale du championnat d’Afrique des nations (CHAN) des locaux, prévu du 13 janvier au 4 février 2023 en Algérie.

La grosse surprise à ce propos est l’absence du stade du 5-Juillet, le stade historique et légendaire du pays, de la liste des infrastructures concernés par le rendez-vous continental.

Selon l’instance africaine, le rapport de sa commission spécialisée a joué en défaveur de cette enceinte footballistique.

Cette dernière a jugé que le stade en question ne sera pas prêt pour les rencontres du CHAN vu que les travaux de réhabilitation, dont il fait l’objet actuellement, ne seront pas achevés avec l’épreuve que le pays abrite pour la première fois de son histoire, et ce, après un peu plus de 32 ans de la seule fois qu’il a organisé la CAN en 1990.

La CAF a, en outre, retenu le nouveau stade Baraki comme seule enceinte footballistique de la capitale concernée par le CHAN. Ce stade, qui devrait être inauguré en janvier prochain, accueillera les rencontres du premier groupe composé de l’équipe algérienne, aux côtés de la Libye, du Mozambique et de l’Éthiopie. Le même stade sera aussi le théâtre de la finale du tournoi.

Quant au stade du 19 mai à Annaba, dans l’Est de l’Algérie, et qui connaît lui aussi d’importants travaux de rénovation, il accueillera les matchs du groupe B, qui comprend la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la République du Congo et l’Ouganda.

Le stade Chahid Hamlaoui de Constantine, lui, abritera les matchs du groupe C composé des sélections du Ghana, du Maroc, du Soudan et de Madagascar.

Le nouveau stade Miloud-Hadefi de la ville d’Oran, dans l’Ouest de l’Algérie, sera également le théâtre des matches du groupe D, qui comprend la Mauritanie, l’Angola et le Mali, ainsi que du groupe F composé des sélections du Congo, du Cameroun et du Niger.

Tous ces stades et d’autres, seront sans doute retenus dans le dossier de la candidature algérienne en prévision de l’organisation de la CAN-2025 après que l’édition concernée a été retirée dernièrement de la Guinée.

Related posts

Véron Mosengo-Omba, SG de la CAF : « Les stades qui abriteront le CHAN-2022 sont de classe mondiale » 

Abderrahmane B.

Aymen Mahious : « Le plus important est de gagner »

Abderrahim A.

Alors que le prix a été fixé à 200 DA : Début de la vente des billets pour le CHAN-2022 dimanche prochain

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"