Footalgerien.com

CHAN-2022 : le match d’ouverture Algérie-Libye sera diffusé dans au moins 66 pays

CHAN-2022 : le match d'ouverture Algérie-Libye sera diffusé dans au moins 66 pays

Le match d’ouverture du 7e Championnat d’Afrique des nations CHAN-2022 (reporté à 2023), réservé aux joueurs locaux, prévu vendredi entre l’Algérie à la Libye au stade Nelson Mandela de Baraki (20h00) sera retransmis dans au moins de 66 pays, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF) mardi sur son site officiel.

« Au moins 66 pays suivront l’acte d’ouverture depuis Alger, le vendredi 13 janvier à 20h00 (19h00 GMT), où plus de 24 caméras seront utilisées, avec notamment des équipes de production supplémentaires autour du stade qui donneront une plus grande couverture au tout premier CHAN joué sur le sol algérien », a précisé l’instance continentale. Cette 7e édition verra la participation pour la première fois de 18 pays, répartis en trois groupes de quatre et deux groupes de trois.

« Des légendes du football africain, dont le Ghanéen John Paintsil, l’Ivoirien Siaka Tiene, l’ancienne star algérienne Noureddine Bounaâs et le Zambien Clifford Mulenga, feront partie de l’équipe historique de commentateurs TV de la CAF lors du CHAN-2022 », précise la même sour ce, soulignant que « pour la première fois, la CAF aura des commentateurs sur place accompagnés d’analystes dont la plupart sont des légendes du football africain ».

« Quand nous disons que le football africain doit être compétitif au niveau mondial, nous voulons aussi dire que le produit télévisuel doit être le meilleur. Notre équipe de diffusion et de télévision a travaillé dur pour s’assurer que nous réalisons des productions de classe mondiale. L’équipe explore les technologies modernes, notamment les caméras araignées », affirmé la directrice des opérations de la CAF, Abi Ijasamni.

Le Mozambicain Tico-Tico Bucuane, l’Ivoirien Eric Babou, l’ancien international botswanais Dipsy Selolwane et l’ex-milieu de terrain camerounais Joel Epalle sont les autres anciens footballeurs africains de haut niveau qui seront utilisés par la CAF en tant qu’analystes pour la première fois dans l’histoire de la compétition.

« Des investissements plus importants sont réalisés dans la production. Alors que dans le passé, un plan standard de 10 à 14 caméras était utilisé, la CAF double désormais le nombre de caméras, avec l’introduction d’une caméra araignée pour tous les matchs au stade Nelson Mandela », conclut la CAF.

Related posts

CHAN-2022 : Exploit du Niger face au Ghana

Abderrahmane B.

Équipe nationale A’ : Karim Aribi rejoint le groupe à Dubaï

Abderrahim A.

Madjid Bougherra, sélectionneur de l’EN A’ : « La préparation psychologique a déjà commencé »

B. Elias

Laisser un commentaire"